Impôts : 3 astuces pour les réduire

Lorsqu’on regarde ce qu’on gagne et ce qu’on verse à l’administration fiscale, on se dit qu’on paie tout de même beaucoup d’impôts. Si l’on passe à l’analyse, l’on peut aussi se rendre compte que l’on verse plus ce que l’on ne devrait. Pour réduire ses impôts, il existe plusieurs solutions ; découvrez dans cet article quelques-unes.

Faire des dons à des associations

Certes, vous n’êtes pas le plus riche, mais en faisant des dons aux associations européennes, aux associations à but non lucratif et philanthrope, et en les déclarant, vous pouvez avoir une réduction d’impôt. Vous pouvez, par exemple, offrir une somme aux Restaurants du Cœur ou à la Croix Rouge. Vous payerez également moins d’impôts en faisant des dons à un parti politique. Pour ceci, vous n’êtes pas obligé d’être membre de ce parti ou d’être politicien très actif. Cette solution peut vous permettre d’avoir une réduction d’impôt égale à 66 % des dons octroyés dans la limite de 20 % du revenu imposable.

Investir dans l’immobilier

En effet, en achetant un bien et en le mettant en location, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt. Pour cela, pensez à bien respecter les dispositions prévues par le plan Pinel. Vous pouvez acquérir un bien immobilier neuf et le louer pour payer moins d’impôts avec les loyers perçus par les locataires. Comment réduire ses impôts si l’on veut se procurer un bien immobilier ancien ? Il faut d’abord rénover le logement avant de le mettre en location. Le cas n’est pas le même pour chaque investisseur. Cependant, ce type d’investissement peut vous faire payer jusqu’à moins de 21 % d’impôts sur 12 années.

Déclarer ses travaux de transition énergétique

Si vous envisagez de faire des travaux de rénovation, il serait plus judicieux de faire des travaux écologiques. Cela vous permettra d’avoir un crédit d’impôt. On parle du CITE ou du crédit d’impôt à la transition énergétique. Ce crédit existe toujours même si on prévoyait sa suppression à la fin de l’année 2018. Il a été prolongé jusqu’en 2020, donc vous pouvez en profiter pour payer moins d’impôts. Les travaux concernés par le CITE sont les travaux d’isolation thermique et acoustique pour le toit, les murs, les fenêtres, le plancher ainsi que les ponts thermiques.

Pour ne pas avoir à payer une fortune à l’administration fiscale, il est important de bien remplir sa déclaration d’impôts et d’être juste dans la déclaration de ses revenus.

Placements financiers
Gestion de patrimoine après 70 ans : mettez l’accent sur l’épargne !